fbpx

Bon voila, j’en ai eu marre d’utiliser des centaines de cotons démaquillants jetables chaque année, j’ai donc testé l’éponge végétale et je vous en parle !

Oui parce que si on utilise ne serait-ce que quatre (on va être gentil…) cotons par jour ça fait quand même 1460 dans une année ! soit 14600 en 10 ans!! Sachant que ces cotons passent à la poubelle, ça fait quand même beaucoup de déchets…

Mais cette éponge est à ne pas confondre avec l’éponge naturelle! Qui elle, est d’origine animale : c’est le squelette du dermosponge, vivant dans les mers chaudes tempérées… Donc pour la préservation de ce petit animal qui n’a rien demandé, on préfère acheter une éponge végétale à base de cellulose, qui est une des matières les plus abondantes sur terre! De plus ces éponges sont biodégradables, c’est parfait pour l’environnement ! 😉

eponge vegetale

L’éponge végétale est donc une bonne alternative aux disques de cotons démaquillant et à l’éponge naturelle !

Mais alors au niveau de l’utilisation ?

Il faut la rincer avant et après l’utilisation à l’eau chaude. Laissez la sécher simplement à l’air libre après l’utilisation.

Je l’utilise de différentes façons :

  • Avec un peu de savon d’alep pour nettoyer mon visage  Edit du 10/09/2015 : Pour nettoyer mon visage j’utilise maintenant l’éponge Konjac, beaucoup plus douce et mieux adaptée à cette utilisation. 
  • Pour mon démaquillage à l’huile végétale en humidifiant l’éponge puis en ajoutant un peu d’HV sur l’éponge
  • Avec mon eau micellaire
  • Pour enlever les restes d’un gommage ou masque

L’application est plutôt agréable, on ressent une légère exfoliation de la peau mais ça reste doux, elle n’agresse pas la peau. En conclusion je suis conquise !

Edit du 10/09/2015 : A force d’utilisation, l’éponge végétale est tout de même un peu trop rugueuse. C’est pourquoi je me suis tournée vers l’éponge Konjac pour le nettoyage de ma peau. Je réserve l’éponge végétale surtout pour enlever les restes d’un gommage ou masque.

Son prix : environ 2€. Je l’ai depuis 2 semaines en l’utilisant tous les matins et soirs et elle n’a pas bougé ! Je reviendrai vous dire combien de temps elle a tenue.

Et vous, êtes-vous passé à l’éponge végétale ? Qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous d’autres alternatives aux cotons démaquillants ?

Cet article a 3 commentaires

  1. Pour ma par, je me suis confectionnée des carrés à démaquiller en coton et c’est le top!
    Par contre, je vais essayer les éponges pour les gommages et masques, merci pour cet article 😉

  2. Bonjour,
    Je trouve intéressant de réfléchir à l’utilisation folle que nous faisons du coton mais j’avoue avoir une réticence sur l’utilisation de l’éponge végétale. J’ai toujours trouvé ça assez décapant quand même comme matière..
    J’utilise tout simplement un gant de toilette pour ma part pour rincer mon lait démaquillant mais ensuite effectivement un coton pour ma lotion et un autre pour les yeux. Je vais penser à l’éponge mais il m’en faudrait une super douce !!

    1. Oui c’est sur je te l’accorde, c’est moins doux qu’un coton! Elle ne convient peut-être pas à tout le monde mais c’est intéressant de tester. Il y a aussi une autre alternative : les éponges konjac (il en existe différentes pour différents types de peaux) mais je n’ai pas encore eu le temps de tester la mienne, j’en parlerai dans mon blog lorsque ce sera fait! Le côté légèrement exfoliant de l’éponge végétale ne me dérange pas. Après bien sur j’ai la peau du visage mixte mais j’ai aussi une peau atopique et pas de soucis avec l’utilisation de l’éponge !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu