fbpx

Après mon article sur les dangers des sels d’aluminium présents dans les déodorants, me revoilà pour vous dévoiler mes recettes de déodorants maison sans sels d’aluminium (donc pas de pierre d’alun!) et sans bicarbonate de soude ! Pourquoi sans bicarbonate ? car j’ai remarqué au cours de mes lectures que beaucoup d’entres vous ont des irritations dues à cette ingrédients et ayant moi même une peau assez sensible je préfère ne pas l’utiliser.

J’ai fais plusieurs tests et essais et je suis arrivée à faire deux bases de déodorants qui me conviennent bien en terme de texture et de pénétration sur la peau : une base pour déodorant solide à mettre en stick ou pot et une base de déodorant crème assez liquide pour utiliser en déo bille. J’ai donc plusieurs recettes de déodorants à vous proposer avec différents actifs mais en gardant ces deux mêmes bases.

Aujourd’hui je vous propose de découvrir ma recette de déodorant solide aux huiles essentielles de Palmarosa.

La recette :

45 % Huile végétale coco (antibactérien)

22 % Argile blanche (absorbant, assainissant, cicatrisant)

15 % Fécule de maïs (épaissit et évite l’effet gras)

10% Cire abeille (épaississant, cire moyennement dure)

5% Cire candelilla (épaississant, cire dure)

1% Allantoïne (apaisant, réparateur)

1,70% HE Palmarosa (antibactérien)

0,30% Vitamine E (antioxydant)

Si vous avez des soucis avec les calculs pour préparer votre recette, je vous suggère d’aller voir mon article sur les calculs ici.

deodorant coco palmarosaMode opératoire :

  • Désinfectez vos ustensiles, contenants…ect
  • Faites fondre les cires avec l’huile végétale au bain marie.
  • Pendant ce temps, pesez les poudres
  • Une fois que tout est bien fondu, ajoutez les poudres en mélangeant bien
  • Sortez votre préparation du bain marie et ajoutez l’huile essentielle de Palmarosa puis la vitamine E.
  • Moulez la préparation (attention elle se solidifie assez vite) et laissez la bien se solidifier avant de l’utiliser, vous pouvez la mettre au réfrigérateur.

N’hésitez pas à aller voir mon article sur les BPF.


 

ZOOM sur les actifs

Pourquoi utiliser l’huile de coco comme base ? C’est une huile qui se solidifie en dessous de 25°C, très pratique pour réaliser des déodorants solides. Mais surtout elle est anti-bactérienne et a une douce odeur de coco donc parfaite pour fabriquer un déodorant !

A quoi sert l’argile blanche ? Elle est, entre autre, absorbante, purifiante, assainissante et cicatrisante. Elle convient très bien aux peaux sensibles. Autant de propriétés idéales dans un déodorant !

L’allantoïne est une poudre qui a des propriétés cicatrisantes, elle apaise et répare les peaux sensibles, irritées. Cet actifs se révèle très utile pour apaiser les aisselles rasées ou épilées.

Et l’huile essentielle de Palmarosa ? C’est une huile essentielle très recommandée pour son effet déodorant. En effet c’est un bactéricide et fongicide très puissant, elle lutte donc contre les mauvaises odeurs.
Cependant j’attire votre attention sur le fait que l’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodines. Cette huile essentielle est hormone-like, elle est donc à proscrire en cas de maladie hormono-dépendante. De plus lorsqu’on utilise des huiles essentielles il faut toujours respecter une fenêtre thérapeutique : 1 semaine par mois ou 2 jours par semaine ou on n’utilise aucune huile essentielle pour laisser au corps le temps de se purger des actifs aromatiques.
Enfin, un test sur le pli du coude est toujours nécessaire pour être sur que vous ne faites pas de réaction !


 

Mon avis

J’aime beaucoup la texture de ce déodorant, il est bien solide tout en fondant sur la peau et pénètre bien. Si la texture est trop molle, vous pouvez l’appliquer au doigt en massant pour bien faire pénétrer le baume pour ne pas avoir de sensation de gras. La quantité de cire peut être ajustée en fonction de la saison, de la température de l’endroit où vous conservez votre déodorant. Plus vous mettez de cire et plus votre déodorant sera solide (la cire de candelilla étant plus dure que celle d’abeille).
Pour l’odeur, ça sent la Palmarosa ! Il faut aimer, j’avoue que la première fois que j’ai utiliser cette huile essentielle, je l’ai trouvé très entêtante mais maintenant je l’aime bien !
Pour l’efficacité, je trouve que cette recette est bien mais quand même plus pour les personnes qui ne transpirent pas énormément car il y a peu d’actifs. Ce déodorant n’empêche pas la transpiration ( même si de toute façon n’importe quel déo naturel n’empêchera pas complètement la transpiration car c’est contre nature ) mais il limite bien les odeurs.

Dans cette recette, l’huile essentielle de Palmarosa est indispensable car elle fait partie des actifs qui vont vraiment limiter les odeurs mais puisqu’il ne faut pas se mettre de l’huile essentielle tous les jours, j’ai testé d’autres recettes de déo sans huiles essentielles, avec d’autres actifs. Je reviens très vite pour vous dévoiler mes autres recettes !!

 

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci pour la recette 🙂 dommage que je ne puisse pas utiliser cette huile essentielle, j essaierais cette base mais avec un autre actif

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu