fbpx

Dans ce blog je vous parle de cosmétiques naturels, bio, mais savez-vous vraiment ce qu’est un cosmétique bio ? Je décrypte ici pour vous quelques labels pour essayer de savoir ce que peuvent contenir ou non nos cosmétiques bio.

Les labels sont plus ou moins exigeants. Ils ont chacun leurs propres cahiers des charges qui indiquent quels ingrédients sont autorisés ou non, mais il ont tout de même des interdictions communes telles que :
– Les huiles minérales et dérivés ( Silicones, paraffine…)
– Les parfums et colorants de synthèse
– Les matières premières entraînant la mort d’un animal
– Les ingrédients obtenus par des procédés lourds, qui ne respectent par l’environnement (PEG…)

Sachez également que les OGM et les tests sur les animaux sont interdits en France.

Il est impossible d’avoir un produit bio à 100% (sauf dans le cas d’huile végétale ou huile essentielle) car certains ingrédients tel que l’eau, les minéraux et sels ne sont pas cultivés et ne peuvent donc pas être issus de l’agriculture biologique.

Vous pouvez cependant trouver des cosmétiques non labellisés de très bonne qualité mais si vous ne savez pas décrypter la liste INCI des ingrédients, je vous conseille de vous aider des labels pour choisir vos cosmétiques.

Le label Cosmebio 

Vous avez certainement tous vu ce logo sur des produits cosmétiques. Cosmebio est le label le plus utilisé en France. L’association a été créée en 2002 pour protéger les consommateurs des abus du greenwashing… Plusieurs laboratoires se sont donc réunis pour créer une charte et un cahier des charges pour la cosmétique naturelle et bio.
Cosmebio dépend depuis le 1er Janvier 2017 de la charte COSMOS qui est un référentiel européen.

cosmebio cosmos organic

Pour être labellisé Cosmebio, le produit doit avoir :

  • 95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle sur le total du produit  (eau et minéraux considérés comme naturels)
  • 95% minimum d’ingrédients bio sur l’ensemble des végétaux
  • 20% minimum d’ingrédients bio sur le total du produit (eau et minéraux considérés comme non bio car on ne les cultive pas)

 

logo ecocertPour avoir le label Cosmebio, les produits doivent être certifiés par un organisme certificateur extérieur (et non par cosmebio). Cet organisme vérifie que les produits respectent bien les garanties du label et la charte cosmebio. C’est pourquoi le logo du label Cosmebio est toujours accompagné du logo de l’organisme certificateur tel que ECOCERT

 

Les +

  • Les nanoparticules et les matières éthoxylées sont interdites
  • Restriction sur les packagings (PVC et PS interdits)
  • Cosmétiques certifiés par un organisme extérieur

Les –

  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées

Le label Natrue

NaTrue est une association internationale à but non lucratif créée en 2007. C’est un label européen créé par des industriels allemands et suisses.

Ce label a 3 niveaux de certification reconnaissables :
– Cosmétiques naturels
– Cosmétiques naturels en partie bio : 70% minimum des ingrédients naturels doivent provenir de production biologique contrôlée et/ou de cueillette sauvage contrôlée
– Cosmétiques biologiques : 95% minimum des ingrédients naturels doivent provenir de production biologique contrôlée et/ou de cueillette sauvage contrôlée

Les +

  • Sodium Laureth Sulfate interdit
  • PVC interdits

Les –

  • Dérivés d’huile de palme autorisés
  • Sodium Lauryl Sulfate autorisé
  • Pas de restriction sur les huiles estérifiées et hydrogénées

La mention Nature et Progrès

label nature et progrès

Nature et Progrès n’est pas un label, mais plutôt une mention car c’est une association de professionnels et de consommateurs qui délivrent cette mention suite à de nombreux contrôles pour s’assurer que la marque suit bien la charte Nature et Progrès.

Cette mention est l’une des plus restrictive pour les cosmétiques car tous les ingrédients naturels présents dans les formules doivent être eux-même sous mention Nature et Progrès. Elle va également plus loin que le produit en lui même en s’intéressant à sa production, son acheminement, le packaging, la gestion des déchets et la gestion environnementale.

Les +

  • Huile de palme et dérivés interdits
  • Les matières premières naturelles doivent être issues de l’agriculture biologique et sous mention Nature et Progrès lorsqu’elles sont disponibles
  • Maîtrise des déchets et rejets

La mention slow cosmétique

mention slow cosmetiqueLa mention slow cosmétique est elle, une récompense. C’est une association à but non lucratif créée en 2013 qui récompense les marques dont les produits cosmétiques sont de qualité, prônent une cosmétiques raisonnée et sont utilisés dans le respect de l’environnement.

 

Il y a trois niveaux de récompenses :

  • 1 étoile : La marque répond à plus de 60% des critères de la charte
  • 2 étoiles : La marque répond à plus de 75% des critères de la charte
  • 3 étoiles : La marque répond à plus de 90% des critères de la charte. Le fabricant maîtrise au moins une étape de production en amont de son produit.

Les +

  • La mention s’intéresse également au modèle marketing des marques, et pas seulement à la composition des formules. Exit le greenwashing !
  • Elle favorise les cycles courts, le local
  • Elle applique le principe de précaution

les labels bio décryptés

 

 

Et vous, faites-vous confiance aux labels bio ? Lesquels privilégiez-vous ?

 

 

Cet article vous a plu ? partagez-le sur Pinterest 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Source :

Oolution comparatif labels bio pour la cosmétique
Association Slow cosmetique
Mention Nature et progres
Label cosmebio
Label Natrue

Cet article a 30 commentaires

  1. Coucou 👋
    Ravie de te découvrir via cet article. Je me perds encore souvent dans les labels bio mais ma confiance va à Natrue et Nature et Progrès. De mon point de vue, ce sont les plus responsables et les plus éthiques.

    Merci pour cet article,
    À bientôt,
    Little No 🍍
    http://touchesdenvie.wordpress.com

    1. Merci pour ton commentaire !
      Effectivement tu as tout à fait raison, ce sont des bons labels. Nature et Progrès est un des labels les plus restrictifs auquel on peut accorder une grande confiance 🙂
      A bientôt 😉

  2. Bonjour Amélie,
    Je fais de plus en plus attention aux produits que j’achète et mets sur ma peau.
    Du coup ton article est un vrai coup de pouce.
    Merci beaucoup. Je le garde de côté 😉
    Belle journée, Lili

  3. typiquement le genre d’articles que j’avais prévu d’écrire
    top toutes ces précisions
    merci pour, je m’empresse de le partager

  4. Merci pour ces éclaircissements car on s’y perd un peu … ! je ne connaissais pas en revanche les slow cosmétique

  5. Il suffit que je vois l’un des labels pour acheter les yeux fermés.
    Après, j’ai appris que ces labels représentaient des coûts pour les marques. D’où la création de la mention slow cosmétique qui permet aux marques n’ayant pas les moyens de rassurer le consommateur sur le produit 😉
    Merci pour ton article en tout cas !

  6. Merci pour ce décryptage Amelie, même si je suis attentive aux labels bios j’ai encore beaucoup à apprendre sur le sujet . xoxo

  7. Ton article est très instructif ! Même si je m’intéresse beaucoup au bio au niveau des vêtements, je suis très peu renseignée au niveau cosmétique, alors merci ! Toutes ces infos m’ont éclairée un peu plus sur le sujet ! 🙂
    Bisous

  8. Merci pour ces informations, on ne connait pas assez les labels que l’on croise pourtant partout.

    1. Et oui c’est bien vrai ! Ce que l’on trouve sur les étiquettes des produits n’est malheureusement pas très « transparent »..
      Entre les phrases marketing, les appellations « bio » qui parfois ne le sont pas vraiment et autres… Il me semble important de pouvoir savoir à quoi on peut se fier et se qu’on peut attendre du produit en reconnaissant les logos.

  9. merci pour cet article car je vais pouvoir me pencher encore mieux sur ce sujet qui m’intéressait mais qui me manquait des données pour bien faire.

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 Ravie que mon article puisse t’aider dans ta compréhension des cosmétiques naturels / bio

    1. Oui Ecocert n’interdit pas l’huile de palme…
      Ils donnent quand même quelques restrictions, elle doit être issue d’une agriculture contrôlée mais je ne suis pas sur que cela suffise… Vu la problématique de la culture de l’huile de palme, je pense que le mieux est tout simplement de l’interdire

  10. Merci pour ce décryptage car la confusion est facile.
    Merci pour la découverte du label Nature et Progrès. Je vais plus ouvrir les yeux.

    1. Oui ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi tous ces labels…
      Contente de t’avoir fait découvrir Nature et Progrès !

  11. Merci pour ce super article très intéressant ! Ca servira beaucoup !

  12. Très intéressant ton article. Je m’intéresse beaucoup aux produits de beauté bio. Ce qui me dérange encore aujourd’hui c’est l’emballage.

    1. Oui tu as raison, il y a encore beaucoup trop d’emballages, des matières plastiques… La cosmétique bio avance petit à petit dans cette problématique.
      Pour limiter les emballages le mieux, je pense, est de se tourner vers les cosmétiques solides lorsque c’est possible

  13. Je n’ai vraiment pas beaucoup de cosmétique donc je n’ai jamais fait attention à ces labels mais c’est très intéressant, merci pour ce résumé !

  14. Merci pour toutes ces informations, je ne connaissais que peu les labels et leurs composantes, je vais donc mettre ton article précieusement de côté pour mes prochains achats bio ! 🙂

    1. Ravie qu’il puisse t’aider dans tes choix de cosmétiques 🙂

  15. Il n’y en a qu’un seul qui interdit l’huile de palme et ses dérivés !? Énorme questionnement à ce sujet quand on connaît l’étendue des dégâts :/

    1. et oui Nadia… il y a encore beaucoup à faire…
      Pour Cosmebio a priori à partir de 2019 il sera obligatoire d’utiliser de l’huile de palme issue de sources d’approvisionnement durables. Un petit pas !

  16. merci bel article
    c est plus clair maintenant 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu